Communication B2B : enquêter pour sa stratégie éditoriale

Ça chauffe en interne : pour alimenter votre stratégie éditoriale, passez en mode détective et interrogez les services. Vous allez en apprendre de belles…

 

stratégie éditoriale

Le contenu en BtoB et particulièrement dans l’IT et les industries innovantes est devenu un des principaux nerfs de la guerre entre communicants. La sélection d’un partenaire n’a déjà pas été une mince affaire et tout responsable com’ qui se respecte attend beaucoup de ses nouvelles plumes. Il a bien raison, elle sont prêtes à faire des merveilles.

Dans quelques jours, votre nouvelle équipe et vous, vous réunirez pour brainstormer sévèrement sur votre stratégie annuelle. C’est à cette occasion que se décideront les grands axes du contenu éditorial. Tout comme le ton et l’atmosphère que vous voulez transmettre. Mais faut-il pour autant attendre tranquillement ce jour béni ? N’y a-t-il rien à faire en attendant ? Chaussez vos runnings (hello Québec), vous allez courir dans les couloirs.

Les commerciaux, aux premières loges du renseignement

Les gens du département commercial, en particulier ceux du terrain, sont une mine d’informations. Avec laquelle il faudrait déjeuner au moins une fois par mois, rien que pour entendre ses anecdotes. Il n’en faut pas beaucoup pour obtenir d’eux des éléments d’une rare importance sur l’état d’esprit de la clientèle et des prospects. « Qu’est-ce qui fait peur à vos prospects ? », «  De quoi se plaignent-ils en général ? », « A quoi sont-ils particulièrement sensibles ? ».

Il faut aller chercher plus loin que les aspects techniques les plus débattus. Quelques phrases en disent long sur des préoccupations persistantes. Certaines startups sont soumises à des objectifs financiers sidérants. Les PME doivent avant tout pérenniser leur marge. Les grands comptes ont une politique RH industrialisée, mais sont hyper sensibles à leur marque employeur. De quoi donner de l’eau au moulin de votre communication, et qu’il sera pertinent de transmettre en temps utile à votre content strategist.

Stratégie éditoriale : le département RH en sait long

Il y a deux angles principaux en RH qu’il est intéressant de traiter régulièrement, et ce même si votre entreprise n’a pas (encore) déployé de politique managériale d’une incroyable innovation.

Dans l’IT notamment, le recrutement est une des problématiques principales de l’entreprise. La course aux meilleurs profils est entamée de longue date et cela reste très compliqué de réussir ses embauches. La séduction en l’occurrence sera une alliée précieuse de votre communication. Le département RH pourra dans un premier temps vous renseigner sur la réalité (ou l’absence, bravo) de turn-over. Un ratio faible doit être communiqué et les raisons de cette réussite données. Les conditions d’accueil, l’effort d’intégration sont des sources d’inspiration. Certains métiers auront en outre tout intérêt à être mis en avant dans une stratégie de personnification de vos services, souvent bien perçue par les prospects.

Au-delà, des RH impliquées seront en mesure de vous accompagner dans la sélection des profils susceptibles de prendre la parole. Car identifier les compétences et les natures, les caractères, fait partie des pré-requis de votre stratégie. Il sera plus simple ensuite de solliciter les amateurs du genre, ceux qui ne sont pas soudain pris de sueurs froides à l’idée d’être interviewé. (Même entre soi, certains sont terrifiés. Nous respectons cela).

Engagez ! : le mantra de la stratégie éditoriale

Cette démarche pourrait d’ailleurs être observée pour la quasi totalité des services d’une entreprise mais une journée ne compte que 24h dont chacun fait bon usage. Ces premières étapes présentent déjà un avantage, celui de préparer le terrain en interne à une communication musclée autour d’une stratégie éditoriale efficace. Les collaborateurs, ainsi informés, se montrent plus disponibles et ouverts à ce type d’exercice. C’est aussi une excellente façon de faciliter l’appropriation des éléments de langage. Enfin, cerise sur le gâteau, c’est favoriser une agilité entre services dont vous vous féliciterez rapidement.

printemps innovation

En route vers le futur

 


Le CQFR de la semaine

IT, INNOVATION & INDUSTRIE

Ce Qu’il Fallait Retenir cette semaine – 4 au 10 novembre 2017

En route vers le futur

Nouveaux services in-car, voiture autonome, voiture volante… cela a pris un peu plus de temps que ce qu’avait imaginé Robert Zemeckis et ses fameux bouchons sur le stratosphérique, mais on y vient petit à petit. Et notamment en France, qui souffle la priorité à ses adversaires dans la course à l’innovation, avec un taxi autonome lancé au troisième trimestre 2018.

Ironie du calendrier : cette annonce tombe la même semaine que le malheureux accrochage arrivé à la navette Arma, également conçue par la société française Navya, à Las Vegas. Bonne nouvelle toutefois : la navette n’est pas en tort et le chauffeur du poids lourd entré en collision avec elle a même reçu une amende !

Retrouvez aussi toutes les news et histoires qui ont marqué l’équipe PortisEd. cette semaine dans l’actualité IT, innovation et industrie, et nos habituels clins d’oeil en toute fin de newsletter.

Bonne lecture !


Prends ça, Tesla : le premier taxi autonome est français !

Ils sont 100% électriques, 100% français et devraient être livrés dès le troisième trimestre de 2018, au prix de 250 000 euros. Les véhicules autonomes de Navya seront ” les premiers robots-taxis à être commercialisé dans le monde “, affirmait Christophe Sapet, directeur de de la startup, lors de la présentation du modèle à la Cité du Cinéma.


Assistant de parking, livraison in-car : Volkswagen teste de nouveaux services numériques

Si Volkswagen fera l’impasse sur le CES de Las Vegas en janvier 2018, il expose pour la première fois au Web Summit de Lisbonne. Objectif : montrer sa proximité avec les start-up, quelques mois après la création de son propre incubateur à Dresde. Il a présenté les premiers services de sa marque Volkswagen We.


Et aussi…

Une intelligence artificielle pour faire de la bière

Ou quand l’amour de la bière permet des prouesses technologiques… Carlsberg, en partenariat avec l’Interdisciplinary Nanoscience Center (iNANO) de l’université d’Aarhus, s’est lancé dans un projet d’envergure : les équipes ont pour objectif de développer des capteurs capables de prédire toutes les nuances et arômes d’un breuvage, avant qu’il ne soit créé.

Le bitcoin expliqué à moi-même

Quand j’ai commencé à m’intéresser au bitcoin et à la blockchain au début de l’année 2016, j’ai été frappé par la complexité de ce sujet et par la difficulté à trouver des présentations simples, synthétiques et rigoureuses. Voici le type d’éléments ultra-simplifiés (mais certainement pas ultra-infaillibles) que j’aurais aimé trouver à l’époque.


Et si les autoroutes devenaient électriques ?

Et si les autoroutes étaient électrifiées avec des caténaires pour les camions et les cars, comme les voies ferrées l’ont été pour les trains ? Ce serait un bon début pour diminuer notre consommation de pétrole, donc aussi nos émissions de gaz à effet de serre, alors que se déroule à Bonn (Allemagne) la grande messe annuelle sur le climat appelée COP 23.

L’iPhone X se brise face aux tests de fragilité de SquareTrade

L‘iPhone X arrive sur le marché avec sa conception tout en verre et son prix de départ à 1 000 €. En menant des tests de résistance, SquareTrade entend démontrer que le design et la technologie de l‘iPhone X sont facteurs de fragilité, avec une augmentation des coûts de réparation pour les consommateurs.

Clin d’oeil

75 % des directeurs marketing perdus face à l’évolution des consommateurs

Bénéficier d’expériences sur-mesure et porteuses de sens… Les attentes des consommateurs envers les marques évoluent. Au grand dam des directions marketing, dont 75 % se disent ‘perdues’ face à ces changements, révèle l’étude ‘Réinventer la fidélité’ menée par Adobe et Goldsmiths.


C’est acté : Twitter passe à 280 caractères

Technologie : Le réseau social de microblogging a décidé de généraliser la longueur maximale des tweets qui passe de 140 à 280 caractères. Cette mesure concerne les messages rédigés avec des caractères latins. C’est officiel, Twitter double la limite de ses messages en faisant tomber la symbolique barrière des 140 caractères.


 

 

 

 

Kick-off meeting les enfants !

 


Le CQFR de la semaine

IT, INNOVATION & INDUSTRIE

Ce Qu’il Fallait Retenir cette semaine – 14 au 20 octobre 2017

Kick-off meeting les enfants !

Millenial, digital native, génération Y… quel que soit le nom qu’on lui donne, il est un peu la Madeleine de Proust du marketing, la génération entière qui ne fait qu’une, “so easy to target” !

Mais le verni de ce point de vue raccourci commence enfin à craqueler. Il était temps de prendre conscience que la génération des millenials n’est pas plus homogène que les générations précédentes, ni moins que les suivantes.

Une nouvelle preuve qu’en matière de communication et de marketing, il est essentiel de rester pragmatique et surtout “open mind” !

Et parce qu’en termes de buzzwords marketing, on ne s’en lasse pas : Quand un publicitaire parle à ses enfants

Retrouvez aussi toutes les news et histoires qui ont marqué l’équipe PortisEd. cette semaine dans l’actualité IT, innovation et industrie, et nos habituels clins d’oeil en toute fin de newsletter.

Bonne lecture !


Millennials : stop au bullshit

Pas une réunion chez l’annonceur ou l’agence sans une chart montrant comment attirer les millennials. Un marketer qui n’aurait pas son topo sur cette cible serait immédiatement perçu comme totalement hors-jeu, débarqué d’une autre planète. Ainsi va notre profession, de buzzword en buzzword, mais elle trouve rarement le temps d’investiguer ce qui se cache derrière ces buzzwords.


Ne délaissons pas les ” silicon valley françaises ” !

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire lançait le 2 octobre à Bercy la French Fab, un label dont le but est de fédérer les industriels et de renforcer la promotion de l’industrie française à l’étranger. Une initiative louable, mais dont les pôles de compétitivité français sont les grands oubliés.


Et aussi…

Réalité virtuelle: les business cases qui émergent en France

Industrie, marketing, divertissement…Les technologies de réalité virtuelle et augmentée tendent à se propager. Même si les technologies immersives ont du mal à dépasser le stade du show-rooming, les éditeurs et les start-up explorent le potentiel. Les casques de réalité virtuelle associés aux consoles de jeux vidéo ou les accessoires VR de type Google CardBoard participent activement à l’évangélisation du marché.

Smart City : 9 communes sur 10 ont déjà lancé des initiatives

La transformation numérique ne concerne pas uniquement les entreprises. Elle concerne également les territoires. Grâce au digital, les initiatives de ville intelligente (Smart City) permettent aux collectivités locales de transformer leurs opérations urbaines et leurs prestations de services. Pour identifier les enjeux numériques auxquels elles sont confrontées, IDC a ainsi réalisé pour le compte de Syntec Numérique une étude analysant la maturité des initiatives de ville intelligente.


Les géants de la tech épinglés par Greenpeace

Derrière l’innovation technologique se cachent bien souvent des chaînes de fabrication adeptes de bonnes vieilles méthodes du XIXe siècle. Sources d’énergie fossiles, composants chimiques dangereux, et designs gourmands en ressources : une réalité qui, selon Greenpeace, contraste avec les discours avant-gardistes tenus par la majorité des entreprises de la tech.

Clin d’oeil

Dites bonjour à Keecker, le robot multimédia qui a mangé un téléviseur

Après 5 ans de développement (et trois ans de retard sur la planning initial), le robot multimédia Keecker est lancé en France. Motorisé, ce vidéoprojecteur sous Android veut jouer les compagnons multimédia pour toute la famille. S’il reste très cher, Keecker fait quand même rêver. Et il ne demande qu’à évoluer…


Intelligence artificielle : l’avenir de l’APM commence aujourd’hui

Qu’est-ce qu’une application performante ? Les applications digitales sont plus que jamais au cœur de l’activité des organisations et constituent un moteur incontournable de leur croissance. Toutes les entreprises sont désormais ” technologiques ” : la dématérialisation de leurs processus est incontournable dans une économie digitale de plus en plus prégnante.